#26 - 20 janvier 2015
 

On commence souvent une nouvelle année avec en tête une multitude de synonymes du mot « trop » : beaucoup de cadeaux, énormément de monde, infiniment de soirées, immodérément de repas complets, excessivement de vin. Bref, trop de tout. Alors, évidemment, on prend des résolutions qui tournent souvent autour de moins de trop… !

« Entre trop et trop peu est la juste mesure » disait Gilles de Noyers… à méditer !

Je vous souhaite une année 2015 oscillant entre harmonie et chaos…parce que c’est ça la vie finalement !

 

Quand la Génération Y devient manager...

Vous avez bien sûr entendu parler de la fameuse ‘génération Y’ ! Mais qui sont-ils vraiment ? Voici en quelques mots ce qui les caractérise :
Ils utilisent le « je », ouvrent les espaces, priorisent l’équilibre vie professionnelle/vie privée, sont dans le « ici et maintenant », valorisent le win-win, maîtrisent  à fond les nouvelles technologies (ils sont en effet ‘branchés’ depuis leur naissance), ont un fort besoin de sens/cohérence, et enfin, un rapport très linéaire à la hiérarchie.

On s’en doutait, le manager de la ‘génération Y’ utilisera un mode de gestion des collaborateurs de type ‘management-coaching’. De nouvelles formes de travail collaboratif devront donc être imaginées. 

Le Y qui devient manager fonctionnera fort probablement avec les principes fondamentaux du leadership, de la communication, du sens du résultat, de l’organisation, de l’anticipation, etc.  Classique, direz-vous ! Toutefois, le manager Y a cette ouverture d’esprit qui lui permet d’accueillir la génération qui le suit de façon constructive.  Sa maîtrise des outils de communication permet des échanges plus linéaires, plus directs. Les missions de l’entreprise, les projets et les visions imaginées par les managers de la génération Y seront plus claires et feront sens. 

On peut dès lors penser que : 

- Leur façon de recruter sera différente : plus libre, plus ouverte
- Le partage avec les générations qui les suivent se fera spontanément
- La flexibilité de l’organisation du travail sera favorisée
- Le changement, la créativité et l’innovation feront partie de leur quotidien
- L’esprit critique, la liberté de s’exprimer et de penser auront leur place
- La proximité avec l’équipe sera favorisée
- Leur communication sera plus fluide
- Le développement des compétences des équipes sera valorisé

En 2015-2016, la ‘génération Y’ représentera en Europe  environ 40% de la population active… Il s’agit de la génération la plus importante depuis celle du baby-boom ! La place, ils vont la prendre, c’est la leur. Ils voient les choses différemment, et agissent autrement. Et c’est très bien ainsi !
 

"Vous ne pourrez évoluer à moins d'essayer d'accomplir quelque chose au-delà de ce que vous avez déjà réalisé." Ralph Waldo Emerson

Le Story Telling ou comment raconter vos entreprises !

"La parole qui raconte est toujours plus forte que la parole qui démontre." de Georges Lewi

Depuis toujours, les histoires, les contes et les légendes ont été utilisés pour transmettre des idées, des messages ou des valeurs et ainsi construire des principes d’éducation. Le « story telling » est l’art de raconter des histoires. En français, on parle de « communication narrative ».
L’idée, dans le contexte de l’entreprise et plus spécifiquement du marketing, est de raconter l’entreprise ou la marque, au  lieu de simplement la présenter. Ce moyen permet de capter l’attention, créer un lien et générer une émotion auprès du consommateur ou du client.

Le story telling peut prendre plusieurs formes : témoignages de clients, métaphores dans la communication externe ou autant d’histoires qui vont introduire le sujet principal. L’utilisation des mythes est une autre option, c’est la mise en avant de l’histoire de la création de l’entreprise, de ses fondateurs, de ses héros. La « corporate mythology » raconte les secrets de la réussite, la construction et les forces de l'entreprise et favorise l’adhésion des groupes cibles. Ici encore, on crée du lien.

Très bien tout cela, me direz-vous, mais comment construire une narration efficace ? Le truc ? Par exemple organiser son récit à partir du schéma actantiel de A.J.Greimas en identifiant les ingrédients clés suivants:

·       Le héros : par exemple l’entreprise

·       Son objet : vision, mission du héros

·       L’adjuvant : aide concrète au héros

·       L’opposant : fléau contre lequel le héros lutte

·       Le destinataire : la cible (récepteur, consommateur, etc.)

·       Le destinateur : émetteur/narrateur

Outre l’utilisation communication externe, un manager peut utiliser le story telling en interne, par exemple pour favoriser l’adhésion de son équipe aux missions/visions de l’entreprise. Ensuite, l’effet domino opérera. Les commerciaux utiliseront ce récit chez leurs clients. Les équipes internes le raconteront aux fournisseurs. Et ainsi de suite. 

Bien sûr, soyons réalistes, le but ultime est bien de vendre. Mais n’est-ce pas plus sympathique en racontant une histoire ?

Le jeudi 29 janvier 2015 :
Petit-déjeuner découverte de l'Opéra Royal de Wallonie
L'occasion de venir découvrir un lieu re-modernisé, peu connu du grand public. Plus d'informations sur www.proselect.be et Inscriptions via info@proselect.be


Le jeudi 2 avril 2015 :
Petit-déjeuner découverte des Imprimeries Snel
Plus d'informations vous seront communiquées dans les prochaines semaines. Vous pouvez déjà vous inscrire à cet évènements via info@proselect.be

Le jeudi 21 et le vendredi 22 mai 2015 :
Formation en Techniques de Recrutement et de Sélection
Le but? Apporter aux participants des outils concrets et faciles à utiliser afin d'objectiver au mieux la sélection de nouveaux collaborateurs.
Plus d'informations sur www.proselect.be 


 




"Devenir soi" de Jacques Attali aux Editions Fayard

Le livre démarre sur une note plutôt pessimiste. D’autres diront, réaliste. En effet, l’auteur dresse un portrait peu reluisant du monde et de la société actuelle et le constant est, il faut bien l’avouer, plutôt déprimant.

Les pages suivantes nous livrent une série de mini-biographies de personnes connues et moins connues, qui ont pris leur vie en main et loin de se résigner, ont décidé d’être acteurs de leur propre vie. L’idée de l’auteur est certes louable : réveiller les esprits, mettre chacun face à ses responsabilités et éviter de tomber dans le piège de la résignation et de l’inertie. Cela dit, agir de la sorte n’est pas toujours simple dans les faits, certains étant nés sous une meilleure étoile et disposant d’atouts supplémentaires en main. Cependant, l’idée est séduisante, et à portée de chacun, pour de petits comme pour de grands projets!


Warning: Illegal string offset 'ID_spool' in /HC/ONLINE/WWW/be/iguest/htdocs/isend/follow/c.php on line 149